La côte basque : de Saint-Sébastien à Biarritz

Les week-ends prolongés du mois de Mai nous ont permis de nous ressourcer…. et durant l’un d’entre eux c’est sur la côte basque que nous avons posé nos « valises » ! Cette « mini-escapade » nous a tout d’abord conduites à Saint-Sébastien (ou Donostia en basque).

Logées en plein cœur de la vieille ville, à la pension Goiko http://pensiongoiko.com/fr/, nous étions aux premières loges des ruelles commerçantes où restos et petites boutiques attirent la foule touristique ! Par contre, si vous comptez faire la grasse mat…. râté ! Car livreurs et nettoyeurs sont au garde à vous dès 6h/7h du matin pour ravitailler tout ce petit monde ! Si vous souhaitez dormir un peu, préférez la pension Fany http://www.pensionfany.com/, non loin de là mais tout de même plus excentrée. Vous regagnerez la vieille ville en 3 ou 4 minutes à pied…

Célèbre pour sa baie de la Concha (avec la plage centrale du même nom), entourée par les Monts Urgull et Igueldo, Saint-Sébastien ravira les jeunes comme leurs aînées.

JOUR 1 : Visite du centre historique avec ses ruelles pittoresques et ses nombreux monuments. L’un d’entre eux est un incontournable, la Basilique Ste Marie du Chœur, un bijou de l’art roman et agrandie dans le style gothique.

Malgré le soleil chaleureux et plus que généreux, nous avons opté pour l’ascension du Mont Urgull. Bien qu’ombragée, la montée est assez raide, de quoi sculpter le galde de vos gambettes et muscler vos fessiers pour l’été !

Au sommet, vous découvrirez l’autre plage célèbre de Saint-Sébastien : la Zurriola. Ce sont essentiellement les surfeurs qui la fréquentent. Vous pourrez également, une fois là-haut, visiter le château de la Mota dans lequel se trouve la Maison de l’Histoire (plus d’informations ici https://www.sansebastianturismo.com/fr/que-faire/culture-art-architecture).

Comme récompense à une ballade fort agréable mais très « sportive », rien de tel qu’une soirée dans l’un des très nombreux bars à tapas de la vieille ville (ou plutôt bar à pintxos en basque). Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Tous ont leur charme et offrent une variété importante de ces « amuse-bouches » qui ravissent nos papilles. Toutefois, l’un d’entre eux sort un peu du lot… »la Mejillonera » : ambiance espagnole dans toute sa splendeur ! Vous y dégusterez les fameuses « patatas bravas » ou de succulents calamars frits (vous l’aurez bien compris, le régime ce sera pour le retour….).

JOUR 2 : Une ballade les pieds dans l’eau…Départ au pied du Mont Urgull pour une arrivée, à l’opposé, au pied du mont Igueldo ! Ballade bien agréable car rafraichissante pour nos petits petons puisque nous avons marché tout le long dans la Mer…

Pour gravir le Mont Igueldo, 3 possibilités :

la voiture : pour les moins vaillantes… Attention au stationnement en haut, cela risque d’être compliqué !

les escaliers (env. 2.30€/pers) pour les plus vaillantes cette fois ! Mais comme grandes sportives que nous sommes, nous avons opté pour…

le funiculaire (env.3.15€/pers).

De là-haut, une vue imprenable sur la baie de Saint-Sébastien vous y attend ! Un point photo incontournable. Si vous y allez accompagnées de vos petites progénitures, pas de panique, le mini parc d’attractions saura les faire patienter ! Retrouvez quelques infos sur le Mont Igueldo et son funiculaire ici http://www.monteigueldo.es/funiculaire

Après plusieurs kms de ballade sous un soleil torride, la baignade s’est imposée… bien que vivifiante, ce petit moment détente fut le bienvenu.

Astuce stationnement : comme dans de nombreuses autres stations balnéaires, il est assez difficle de stationner … Aussi, nous avons choisi la tranquillité en prenant un parking payant tout près de notre hébergement pour un tarif de 25 euros 1/2 journée+1 nuit.

Cette ville offre bien évidemment une multitude d’autres visites et activités mais notre petit séjour s’est poursuivi côté français : direction St Jean de Luz… Tout juste arrivées, nous nous sommes installées dans notre résidence hôtelière http://www.cotebasquevacances.com/   située à Ciboure, petite ville mitoyenne à St Jean de Luz. Dix minutes à pied suffisent pour rejoindre la célèbre station balnéaire depuis notre logement. Un excellent rapport qualité/prix pour ces appartements très bien équipés. Petit + la piscine chauffée !

Cap sur le charmant centre piétonnier de St Jean de Luz. Les fashionistas, de jolies boutiques vous attendent… prévoir cependant un budget XL pour votre shopping !Si malgré votre séjour « farniente » l’envie d’une sortie culturelle vous tente, pourquoi ne pas visiter la maison de Louis XIV http://www.maison-louis-xiv.fr/ . Cette magnifique demeure fut réellement habitée par le roi Soleil. Elle a été soigneusement conservée, tout comme la décoration et le mobilier intérieurs.

Quant au choix de votre table, il vous appartiendra de choisir au « feeling » parmi les restos qui se bousculent. Ils proposent tous des recettes basques pour un tarif quasi-identique.

JOUR 3 : Départ pour Biarritz.

Située au creux du Golfe de Gascogne, la ville possède une façade maritime sur l’Océan Atlantique longue de 4 kms. Un véritable joyau de la côte basque française !

Cette journée étant la dernière de notre escapade, nous nous sommes essentiellement baladées sur le front de mer. Une surprise, et pas des moindres, nous y attendait : le Mondial du Surf ! Et oui, nous avons la chance de croiser des surfeurs Hawaïens, Australiens, Américains et bien sûr Français… un vrai plaisir des yeux! Nous parlons de leurs exploits bien sûr !

Après avoir admiré ces rois de la glisse et leurs prouesses, nous avons rejoint le rocher de la Vierge en longeant la côte.

Petite astuce : Dès que vos trouvez une place de stationnement, ne faites pas les difficiles, garez-vous, vous ferez le reste à pied ! Surtout en période de forte fréquentation…

Et comme toutes les bonnes choses ont une fin, nous avons pris la route du retour, en prévoyant déjà de repartir en « excursion » très prochainement !

Même si la côte basque n’a rien à envier à sa « cousine » catalane, certaines restent des inconditionnelles de Barcelone et des stations balnéaires qui l’entourent….n’hésitez à lire l’article http://evasionentrecopines.com/barcelone-entre-amies/

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A vous de jouer *