Un week-end dans l’Aragon

Afin de profiter des longs week-ends que nous offre le mois de mai, nous voilà réunies en Aragon, province espagnole se situant dans les Pyrénées.
Cette escapade hispanique nous a permis de nous retrouver et de découvrir, pour certaines, un autre visage des Pyrénées.
En effet, dès que l’on passe la frontière (ici le tunnel de Bielsa), le paysage auquel les Pyrénées françaises nous ont habituées se transforme au fil des kilomètres. Les vallées s’agrandissent, la végétation montagnarde laisse la place aux oliviers et aux amandiers, le soleil se fait beaucoup plus présent donnant aux vallées un aspect plus aride et rocailleux.

Afin de vous faire découvrir cette belle région, voici le super programme que nous a concocté Fabienne.

Une première journée en Aragon sur la route des canyons

Une fois le tunnel de Bielsa passé, nous nous sommes dirigées vers Ainsa.


De là, nous avons pris la route des canyons. Puis après un pique-nique à Colungo, nous avons pu admirer les canyons typiques avec la vue sur la chaîne des Pyrénées de nouveau enneigées (50 minutes de marche). Pour plus d’informations, vous pouvez aller sur le site :

http://turismosomontano.es/fr/que-ver-que-hacer/aventura/senderismo/rutas-en-la-sierra-de-guara/ruta-al-tozal-de-mallata-colungo

Nous avons alors poursuivi notre route vers Alquézar, une ville médiévale nichée dans le Parc Naturel de la Sierra et des Canyons de Guara. La jolie ville d’Alquézar offre  un panel d’activités très large :

• Une balade dans la ville avec la découverte de la majestueuse Colegia déclarée Monument Historique Artistique par la UNESCO en 1982 ( le centre ville est piéton et donc très agréable)
• Alquezar est aussi le point de départ de nombreuses routes de randonnées et de descentes de rivières et de ravins, les plus mythiques étant celles de la Sierra de Guara, la rivière Río Vero, le Barranco (ravin) des Oscuros del Balced, le Barranco del Mascún, Formiga, Peonera…

 

Pour notre part, nous avons visité la ville, puis nous sommes descendues sur le sentier des passerelles (une randonnée facile de 1h30 de marche qui longe le canyon que l’on surplombe à certains endroits grâce à des passerelles intégrées dans la roche).

http://turismosomontano.es/fr/que-ver-que-hacer/pueblos/alquezar/alquezar-rutas/28-que-ver-que-hacer/aventura/senderismo/rutas-en-la-sierra-de-guara/350-ruta-de-las-pasarelas

      

 

Une fois la balade terminée, nous avons dégusté une glace artisanale au village (un incontournable pour les gourmandes avec notamment la dégustation d’une glace au mojito divine).

A la fin de cette première journée, nous avons rejoint notre hôtel situé à Adahuesca ( à 7 km d’Alquezar). Attention, pensez à réserver très tôt si vous souhaitez trouver un logement ayant un bon rapport qualité/prix. Pour notre part, nous avons logé au Vino tinto, un hôtel situé dans le centre d’Adahuesca, au pied de l’église (attention au réveil matinal au son des cloches)
Les jolis appartements étaient spacieux, propres et bien équipés.


Pour le repas du soir, nous avons diné au restaurant du Vino tinto. Là aussi, un très bon rapport qualité/prix, avec des Churrascos (grillades) de très bonne qualité.
Pour les amatrices de vin, nous sommes dans les crus du Somontano, des crus à découvrir sans hésitation.

L’église d’Adehuesca

Et la soirée s’est terminée avec la découverte d’un jeu bien plus que festif, Picolo ( le nom à lui seul peut vous donner une idée de l’ambiance). Nous pouvons juste vous dire que depuis cette soirée, Superman a de la concurrence.

Une seconde journée dans la comarque de Barbastro

Après un réveil un peu difficile, direction les poteries de Naval. Au gré de votre balade dans la ville, vous pourrez visiter des ateliers et faire vos achats dans les magasins attenants.

Médiano – Le lac par Valentin

Puis nous nous sommes dirigées vers le lac de Médiano en passant par Barbastro. Ici, selon le remplissage du lac del Grado, vous pourrez plus ou moins voir le village englouti de Médiano.
Nous n’avons pu voir que le toit du clocher, mais ce lac reste tout simplement sublime, avec des eaux turquoises et une végétation plongée dans ces dernières.

Le village englouti de Mediano

Ce lac, retenue d’eau artificielle sur le haut court de la rivière Cinca, destiné à alimenter une centrale hydro-électrique, terminé en 1973, couvre 1714 hectares et a noyé cinq villages, dont celui de Mediano. Seul le clocher de l’église qui résiste à l’érosion de l’eau, en dépasse.

Puis, nous avons continué vers le village d’Ainsa, avec la visite du vieux village et la montée dans son clocher par le spectaculaire escalier (pas de vide mais des marches inégales, un escalier étroit avec des virages à 180 degrés et l’impossibilité de se croiser). Il faut prévoir 1 euro pour monter.

   

Pour clôturer ce week-end, nous sommes arrêtées à Bielsa sur le retour afin d’acheter quelques produits locaux (Turron, huile d’olive, Tomato Frito…) et d’autres produits dont les prix sont plus avantageux en Espagne (cigarettes, alcool, et carburant)

Ce premier rendez-vous en Aragon nous a énormément séduites. Mais malheureusement, un week-end est trop court pour découvrir toutes les richesses de cette jolie province. Nous avons donc programmé, une nouvelle escapade l’année prochaine…

Vous aimerez aussi

Un commentaire

  1. Très chouette escapade même si, exceptionnellement, le temps n’était pas de la partie en Sierra de Guara. Le logement très adaptable en fonction du nombre de locataires.
    Bref, trop court, nous voilà obligées de prévoir une nouvelle virée plus longue avec de nouvelles visites, plus au nord !
    (Picolo, c’est excellent pour retomber en pleine adolescence !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A vous de jouer *